ORNE-ITHORYNQUES

Créé en 2018, à Laleu (Orne), dans le jardin de la Cie du Théâtre du Loup blanc, ce festival en plein air associe théâtre, musiques, danse et cirque.

 

les danseuses de la Cie Ouragane en action dans le jardin

2020, ANNÉE NOIRE POUR LES ORNE-ITHORYNQUES !

Les Ornithorynques, déjà rudement éprouvés par les incendies en Australie, subissent un deuxième revers dans l’Orne !

Covid 19 oblige, nous annulons le festival qui devait avoir lieu les 6 et 13 juin 2020 ! Nous avons d’abord pensé proposer un autre rendez-vous cet été, mais l’horizon est trop incertain…

Nous y renonçons… la mort dans l’âme ! Et nous vous donnons rendez-vous

le samedi 19 juin 2021 !

Avec le même programme… si les artistes ont survécu aux tourmentes actuelles !

À l’année prochaine ! Portez-vous bien !

La troisième édition n’aura donc pas lieu, comme prévu, les 6 et 13 juin 2020

Grande nouveauté, pour le cru 2020 : un projet « hors Frémisson » devait avoir lieu le samedi 6 juin, en pleine forêt, dans le cadre de la Semaine du développement durable :

 60 minutes dans la vie d’une forêt, d’après D. G. Haskell, Un an dans la vie d’une forêt, Cie Tardigrades, avec Nadine Berland accompagnée à la basse et aux bruitages par Dayan Korolic. Le spectacle allait être donné au cœur de la forêt de Bellême, près de Bellavilliers et de La Perrière, au carrefour Grangier, avec l’ONF et des associations impliquées dans la défense des arbres et la biodiversité.

DES ORNITHORYNQUES À PEAU D’ÂNE ?

À Frémisson même, le 13 juin, de 15 h à minuit (et plus si affinités), un programme exceptionnel était prévu. Nous le reprendrons, en principe, en 2021. Dans le désordre :

un accueil en musique des spectateurs avec le chanteur Matt DeHarp, guitare acoustique et harmonica, et l’Open Bar Orchestra (Audrey, chant ; Nora Liberalotto, harmonies et percus ; Jacques Giraud, basse électrique ; Marc Perrier, batterie) dans un programme de musique rock, soul, cajun,

 le groupe La Rallonge (avec le chanteur Pierrot des Roulottes, un guitariste, un violoniste et un contrebassiste), qui réinterprète, avec humour, la chanson française insolente, d’Aragon à Louki, Ferré, Dimey ou Vian,

• Colas Breugnon, de Romain Rolland : l’histoire picaresque d’un compagnon menuisier du 17e siècle. Jean-Paul Audrain lui donne vie avec panache. Depuis sa création, ce spectacle toujours très applaudi a fait son tour de France,

 plusieurs interventions d’un jardinier irascible, Alain Mégissier,

• La campagne de Colette : lecture-concert, florilège de textes drôles et touchants écrits par l’auteure des Claudine ; avec Marie Grudzinski et Jean-Claude Seguin, et les Colombi à la flûte traversière (Catherine), à la clarinette (Pierre-Yves) et aux percussions (Ghislain), musique française,

• Un homme de paille (titre de saison !!), pièce de Feydeau particulièrement déjantée, Théâtre du Loup blanc, avec Régis Dubail et Renaud Lateur,

•  Cadichon entre L’Aigle et Mamers : un passage des Mémoires d’un âne de la comtesse de Ségur dit par des enfants,

• La double vie de Martin Balaam : Michel Quidu, Cie Tardigrades, évoque, avec humour et compassion, l’âne, ce pauvre animal moqué ou maltraité par les humains,

• un débat était prévu avec Catherine Godard : elle a créé l’association Les Ânes des Hauts du Perche, qui intervient auprès des enfants handicapés ; deux aimables spécimens devaient paître dans le verger,

• les enfants pourront ainsi, mais en 2021, apprendre à connaître et à soigner les ânes et se promener à dos d’âne dans le jardin,

les sortilèges de la nuit, improvisation collective : après un temps d’écoute silencieuse, les musiciens et chanteurs présents, amateurs et professionnels, mêlent peu à peu les sons de leurs voix et de leurs instruments aux bruits nocturnes.

• Les spectateurs, en 2021 comme en 2018 et 2019,  pourront boire et se restaurer sur place, et converser librement avec les artistes.

Nous vous convions tous chaleureusement, le 19 juin 2021, à la fête des ânes et des ornithorynques !