Page d'accueil La compagnie L'agenda Les spectacles Nos partenaires  
 
le Théâtre du Loup blanc  

 
Marie Grudzinski
 
Jean-Claude Seguin
créé en 1993 par Marie Grudzinski et Jean-Claude Seguin
conventionné par la Région de Basse-Normandie et subventionné pour la plupart de ses spectacles, depuis 1996, par la DRAC et le Conseil régional de Basse-Normandie
ainsi que par le Conseil général de l’Orne
   
Au Festival d'Avignon 2014, du 5 au 27 juillet, la Cie Théâtre du Loup blanc crée Nous, Tziganes au Théâtre des Lucioles, à 18 h 45, et reprend Palatine au Théâtre des Corps-Saints, à 15 h. Ce « seule en scène » a déjà été joué à guichets fermés, aussi bien à Paris qu'à Avignon.En 2013, Palatine a été joué du 7 au 31 juillet, au Festival d'Avignon, au Théâtre des Corps-Saints, à 12h

Du 18 janvier au 4 mars 2012, Œdipe a été donné au Théâtre du Lucernaire à Paris.

Le Diptyque nocturne a été joué au Théâtre du Girasole, au festival d'Avignon 2012.

En 2010-2011, le Théâtre du Loup blanc crée un Diptyque nocturne associant Long voyage vers la nuit, d'Eugene O'Neill (le 23 novembre, à la Scène nationale d'Alençon) et Embrasser les ombres de Lars Norén (le 15 mars 2011, à la Scène conventionnée de Granville).

Fin mars 2009, création à Ferney-Voltaire d'Œdipe de Voltaire, repris dans l'Orne puis au Théâtre des Lucioles pour le festival d'Avignon 2010.

En 2007 : création de Palatine à Verneuil-sur-Avre, dans l’Eure, les 18, 19 et 20 mai, repris au Théâtre du Cabestan, pour le festival Off 2007, puis à Paris, au Théâtre de Nesle, d'octobre à décembre 2008, et à nouveau au Cabestan au Festival Off de 2010.

Tournées de Palatine saisons,2007-2008, 2008-2009, 2009-2010, 201O-2011 et 2011-2012.

En 2003-2005 : création de Rodogune de Corneille, repris au festival d'Avignon 2005, et tournées 2005-2006-2007.

Fin 2000: création sur scène de Dix bougies pour un amour, repris de 2001 à 2005 (Paris, Avignon 2001…), et du Révizor de Nicolas Gogol.
 
En 2000 : Dix bougies pour un amour (et cent auteurs pour un texte) en appartement (commande), et le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare.

En 1999 : les Rustres, de Goldoni.

En 1997-1998 : Quatuor avec dissonances (et affinités, si possible), inspiré des Affinités électives de Goethe, pour 4 comédiens et 1 quatuor à cordes, les Nuits blanches de Mallarmé et la Cagnotte de Labiche.

En 1996 : Bleu-Coton, Mémoires d'un faune, sur la vie et l'œuvre de Verlaine, pour 3 comédiens, 1 baryton et 1 pianiste-compositeur, puis la Locandiera, de Goldoni, en plein air, anciens abattoirs.

En 1995 : le Médecin malgré lui, de Molière (commande), en plein air, anciens abattoirs.

En 1993-1994: Constant, inconstant, ou la Rupture impossible (d’après Adolphe, de Benjamin Constant), pour 2 comédiens et 1 claveciniste.